Vente à domicile : les Cinq produits qui cartonnent

Cosmétiques bio, Habillement, Parfums, Lingerie ? La vente à domicile fait décidément un tabac. Voici les produits tendances qui se vendent comme des petits pains. De belles ventes en perspective ?

Fini le temps où la vente à domicile était à la fois désuète et réservée à une clientèle rurale. Plébiscité par une clientèle jeune et branchée, à la recherche de convivialité et d'une nouvelle manière d'acheter, le " shopping à la maison " fait un tabac. Ce retour en grâce se confirme côté chiffres. La vente à domicile devient un poids lourd dans le commerce. Selon la fédération de la vente directe (FVD), le secteur a créé 27 000 emplois en 2007 et réalisé 3 milliards d'euros de chiffre d'affaires.

Particulièrement prisée par les femmes qui totalisent 80 % des vendeurs à domicile, la vente à domicile représente une opportunité pour trouver un emploi ou engager une reconversion professionnelle. Une très bonne vendeuse, dans le secteur de la mode pour enfants, peut espérer gagner jusqu'à 3 000 euros par mois. La rémunération se fait intégralement par une commission prélevée sur les ventes. Une commission qui varie de 20 à 35 % selon les sociétés et le chiffre d'affaires réalisé.

 

1. Cosmétique Bio

Huiles essentielles, huiles végétales, crème ? tous les cosmétiques de la société Fredericm sont naturels. Cette entreprise créée en 1983 par 2 frères Serge et Frederic Munoz, au départ spécialisée dans la vente à domicile de Parfums de Grasse, s'est peu à peu développée dans les cosmétiques, les compléments alimentaires et les bijoux. Mais le créneau est porteur : une centaine de VDI est recrutée tous les mois. Lors des réunions qui réunissent en moyenne de trois à cinq clientes, le panier moyen d'achat varie de 50 à 60 euros.
Plus d'infos : www.fredericm.com
 
2. Lingerie
 
Du strass, de la dentelle, du satin rouge? Les femmes sont de plus en plus nombreuses à vouloir acheter de la lingerie coquine, mais elles sont toujours un peu hésitantes au moment de passer à la caisse. La société Java l'a bien compris. " En vente à domicile, les femmes sont entre copines, elles sont en confiance et peuvent essayer en toute tranquillité. C?est idéal ", précise Joseph Brando, fondateur de l'entreprise, en 1993, qui s'est peu à peu spécialisée sur le créneau de la lingerie séduction. Parmi les produits qui se vendent le plus : string et petits ensembles sexy dont le prix avoisine les 60 euros. La société emploi 400 vendeurs à domicile indépendants pour engranger 3 millions d'euros de chiffre d'affaires.
Plus d'infos : www.java-lingerie.com
 
3. Mode pour enfants
 
C'est un classique de la vente à domicile. Pourtant, la mode, et surtout celle destinée aux enfants, enregistre des taux de croissance à faire pâlir. Champion incontesté du secteur : Captain Tortue, qui figure d'ailleurs depuis plusieurs années dans le Top 100 des entreprises les plus performantes publié par l'entreprise. Cette entreprise, créée en 1993 dans une petite chambre de bonne par Philippe Jacquelinet, réalise aujourd?hui 32 millions d'euros de chiffre d'affaires et emploie 1 500 VDI. Elle compte 300 000 clientes, dont une majorité de mères de famille, qui achètent en moyenne pour 80 euros de vêtements lors d'une vente. L?entreprise s'est développée au fil des années. En 2003, elle a créé une collection pour femme (Miss Captain). En 2004, elle s'est déployée à l'export. Et en 2008, elle pourrait bien se lancer dans le prêt-à-porter masculin. A suivre?
Plus d'infos : www.captain-tortue.com

4. Sex Toy
 
Dans les années 1960, nos mères se réunissaient pour acheter des Tupperware. Aujourd'hui, c'est entre deux petits fours que les trentenaires des quartiers chics examinent godemichés, boules de geisha, lingerie coquine et autres accessoires aux couleurs et au design revus et corrigés. Depuis 2002, les réunions sex toys organisées par la société Yoba génèrent de surprenantes recettes. Les deux fondatrices de la société, Caroline Weinberg et Sophie Hafior-Haimerson, ont importé le concept de Suède, d'où elles sont originaires. " En France, il n'existait pas de lieux où les filles pouvaient s'acheter un vibromasseur en toute tranquillité ", expliquent les deux créatrices, qui organisent de quatre à dix réunions par semaine avec huit à dix clientes. Elles emploient pour l'instant sept vendeuses mais espèrent se développer en province et recruter des hôtesses. Lors d'une vente, le panier moyen oscille entre 70 et 80 euros par personne, avec, au hit-parade des ventes, les petits jouets ludiques et abordables.
Plus d'infos : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 
5. Bijoux
 
Pour des produits issus du commerce équitable, la vente à domicile est une voie de distribution royale. " Nous pouvons expliquer notre démarche, d'où viennent les produits, comment ils sont fabriqués ? Jamais nous ne pourrions faire cela en magasin. Pendant les réunions, les clientes sont à l'écoute, elles ont le temps, elles sont réceptives " explique Yves-Olivier Garin, créateur en juin 2006 d'A-Typik, une entreprise qui importe des bijoux fabriqués en Colombie. Et elles achètent, en moyenne pour 50 euros, de petits colliers ou de bagues, conçus exclusivement en Tagua, une graine de palmier qui ressemble à de l'ivoire. A-Typik travaille pour l'instant avec 4 VDI, principalement en région parisienne et espère se développer dans le reste de la France. La société mise sur un chiffre d'affaires prévisionnel de 100 000 euros à la fin de l'année 2007.
Plus d'infos : www.a-typik.com
Vous êtes ici : Accueil Actualités VDI Vente à domicile : les Cinq produits qui cartonnent